Mobile Menu
Un indigène exécute une danse.

Réconciliation avec les

Peuples Autochtones

Impact des pensionnats Autochtones

Entre 1831 et 1996, plus de 150 000 enfants des Premières nations, Inuits et Métis ont été contraints de fréquenter des pensionnats qui visaient à les assimiler de force et à détruire leurs cultures. Selon les estimations des dirigeants Autochtones, plus de 6 000 enfants sont morts dans les pensionnats (maladie, accidents, abus, négligence ou suicide). Source: Chronologie des pensionnats autochtones – de 1831 (officiellement 1881) à 1996 
Vidéo de Historica Canada
https://www.youtube.com/watch?v=VFgNI1lfe0A

Défis et enjeux actuels:

 

  • Réconciliation: En 2015, la Commission de vérité et réconciliation a émis 94 appels à l’action qui s’adressent largement aux gouvernements et aux institutions, dont 2 (93 et 94) concernent les nouveaux arrivant.e.s.. Nous nous devons toutes et tous de les connaître et de revendiquer leur mise en œuvre.

  • Traumatisme intergénérationnel découlant des pensionnats autochtones

  • Santé mentale: besoins d'accès à des services culturellement adaptés et sécuritaires

  • Violence faite aux femmes (250 recommandations de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles Autochtones disparues et assassinées). Les femmes Autochtones sont 12 fois plus susceptibles d'être assassinées ou de disparaître que les autres Canadiennes alors qu'elles ne représentent que 4 % de la population canadienne

  • Discrimination systémique continue dans plusieurs systèmes (santé, santé mentale, logement, juridique, emploi, etc.) Sources: Radio Canada

  • Enfants pris en charge: Près de la moitié des enfants confiés à la protection de la jeunesse au pays sont d’origine autochtone. Beaucoup de défis liées a l’acculturation, la détresse, la sante mentale et le suicide (comptent pour 40 % des décès) Sources: Radio Canada

  • Autodétermination: Reconnaissance pleine et entière des titres et droits inhérents ancestraux et issus de traités de toutes les Premières Nations

 Un portrait d'une femme autochtone regardant la caméra.

Contact avec les Francophones

L’exploration française au 16e siècle mène à l'établissement de la traite des fourrures, puis la colonisation (Acadie – 1605; Québec – 1608; Montréal –1642), ainsi que la naissance de la nation Métis (mariages mixtes entre colons Français et Autochtones) avec une langue originale, le mitchif, issue du français et du Cri. En 2011, le Canada comptait 66 000 Autochtones francophones.

Une photographie historique en noir et blanc, montrant trois autochtones devant leur tipi.

Honneur aux Autochtones

Le CFGT reconnaît l’importance d’honorer la présence des Peuples Autochtones bien avant l'arrivée des colons Européens sur les territoires sur lesquels nous vivons toutes et tous aujourd'hui. Nous reconnaissons l’histoire douloureuse, les expressions de racisme systémiques qui continuent de nos jours, l’impact intergénérationnel des pensionnats autochtones, ainsi que la résilience des Peuples Autochtones. 

Accédez à nos services

Vous êtes francophone? Vous avez besoin de services en français? Le CFGT offre une multitude de services à la communauté dans divers domaines. Soumettez-nous vos besoins, nous vous contacterons dans un bref délai.

Découvrez nos activités actuelles

Il y a toujours quelque chose pour tout le monde au CFGT! Explorez notre calendrier d’activités pour vous inscrire à nos ateliers ou à nos événements planifiés.

© 2022  Centre Francophone du Grand Toronto